Bonjour deuxième trimestre

Mis à jour : 26 mai 2020

Bonjour deuxième trimestre,

Après deux mois et demi de brouillard intense, tu m’as ouvert les bras d’une manière si douce et si rassurante que j’en ai lâché un soupir de libération !


« Je suis moins chiante depuis quelques temps, non », je lance à mon chéri, m’apercevant moi-même que quelque chose avait changé en moi. « Oui c’est vrai », me répond-t-il en souriant. J’étais déjà moins chiante pour moi, puis pour lui aussi visiblement. On se disputait un peu moins et je me sentais plus détendue.


Après le vortex identitaire s’annonce celui de l’amour de soi.


Après le "trimestre du bébé" (lire "Bonjour premier trimestre"), voici le "trimestre de la maman". Celui où je vais apprendre à aimer ce nouveau corps qui se transforme à vitesse grand V !


Crédit photo : Margot Raymond


COTE CORPS

J’ai vraiment du mal à accepter mon corps qui change vite. Les courbes et les rondeurs deviennent de plus en plus marquées. J’aime observer mon ventre s’arrondir bien sûr, mais pour l’instant tout le reste prend plus de place que lui ! J’ai l’impression d’être ronde, mais pas enceinte. Et je ne me reconnais plus…


Qui est cette femme ? Je ne me reconnais pas dans cette identité, dans cette chair, dans le reflet qui m’est renvoyé par les miroirs.

Le corps, l’image, je n’ai jamais été attachée à mon poids ou à mon apparence. Je n’ai jamais été sportive ou surveillé mon assiette, bien au contraire je suis une vraie gourmande ! On m’appelle le petit ventre sur pattes dans ma famille.


Pour autant, ce corps j’avais appris à l’aimer ces derniers mois et années, grâce à des ateliers et stages de Tantra notamment. J’avais fait la paix avec lui. Et le voilà qui change et qui se transforme et c’est comme si tout était bousculé, gâché dans cette alliance…


Dans mon 5ème mois, grâce à une chère amie photographe, Margot Raymond, je vais m’offrir un moment sous l’œil bienveillant de sa caméra, pour porter un regard différent sur mon image.