top of page

Les femmes sont-elles les oubliées de la santé ?

À première vue, il peut sembler qu'en France les soins de santé soient universels et adaptés aux personnes qui les reçoivent, mais en y regardant de plus près, des disparités significatives apparaissent. Notamment, il est aujourd'hui certain que les femmes sont confrontées à plusieurs défis en matière de santé.


femme douleur santé mauvais traitement diagnostic maladies féminines médecine


être une femme est un facteur à risque dans notre système de santé


Les femmes ne sont pas prises au sérieux quand elles décrivent leurs symptômes.


Elles sont moins bien et moins rapidement prise en charge.


“Les femmes ont été socialisées dans l’idée qu’elles doivent supporter leurs douleurs de femmes”.

Les stéréotypes de genre peuvent avoir des conséquences négatives et réelles sur la prise en charge de notre santé.


  • Symptômes d’un homme = physiques

  • Symptômes d’une femme = psychiques = pas pris au sérieux



La norme en médecine c'est l'homme


Les diagnostics et les traitements ont été longtemps basés sur les corps des hommes.


La femme a été considérée comme un modèle réduit de l’homme, sans prendre en compte ses particularités et ses différences.

L’assimilation d’un médicament varie selon le sexe : un comprimé met 2 fois plus de temps à être assimilé dans le corps d’une femme qu’un homme.


Les femmes prennent des médicaments qui ont fait leurs preuves sur les hommes.


On dénombre 120 000 substances actives insuffisamment testées quant à leur efficacité et effets indésirables chez les femmes.


La proportion de rats femelles pour les tests en laboratoire est inexistante


La proportion des femmes dans la phase de test d’un médicament varie entre 20% et atteint difficilement 80%.



La faute à notre cycle menstruel ?


Notamment, ce qui cause une grande difficulté pour les tests en laboratoire, c’est notre cycle menstruel.


Les hormones du cycle féminin fluctuent tout au long du cycle et influencent énormément les caractéristiques d’assimilation, d’efficacité et d’effets secondaires des traitements médicaux.


Il serait trop couteux et fastidieux de réaliser des tests en incluant nos variations hormonales.


"C'est une femme, de toute façon, ça nous dépasse"

En Europe 15% des femmes souffrent d’endométriose, le diagnostic est d’environ 

7 années d’errance médicale et de souffrances.


Les diagnostics du TDA(H) et HPI sont posés bien plus tard chez les filles que chez les garçons, si bien qu’elles sont en réalité déjà adultes. 


“Des études prouvent que les femmes courent un risque accru de complications mortelles lorsqu’elles sont opérées par des hommes.”

1 femme sur 3 meurt d’une maladie cardio-vasculaire, c’est la première cause de mortalité prématurée chez les femmes.


Alors que 80% des cas pourraient être évités avec une bonne prévention, soit une connaissance et une prise en compte réelle des symptômes et des facteurs à risque.



En attendant, la "médecine du genre"


Comme le nomme Dr Claire Mounier-Vehier, cardiologue au CHU de Lille, dans le documentaire "La santé des femmes" sur ARTE, il ne suffira pas de faire de la médecine “bikini” pour la prévention des cancers du col de l’utérus, du sein et de l’utérus. Il va falloir aller plus loin !


Donc, oui tu peux réagir différemment aux traitements que les hommes et que les médecins veulent bien l’admettre.


Oui, tu dois en tant que femme te battre deux fois plus (oh là encore ?! sans rire...) pour être bien prise en charge, pour qu’on te prenne au sérieux et recevoir des soins adaptés.


Si tu ne vas au devant des informations pertinentes pour toi et ta santé de femme, malheureusement il est peu probable qu'elles viennent spontanément vers toi.

C'est pourquoi nous avons créé la formation "Habiter mon corps" pour que les femmes puissent avoir des connaissances concrètes au niveau anatomique, hormonal, émotionnel, tout en faisant l'expérience somatique de faire alliance avec leur corps.



formation féminin femme cycle menstruel utérus gynécologie corps aimer

Retrouve une relation saine et sereine avec ton corps de femme pour l'habiter pleinement avec souveraineté.


Une formation à mi-chemin entre la transmission et l'exploration, basé sur des approches émotionnelles, corporelles et énergétiques du corps de la femme.


Conçue et co-animée par

5 professionnelles de l'accompagnement.


A destination de toutes les femmes et des professionnelles de l'accompagnement.









 

Hypnothérapie au Féminin Intimité Relationnelle Gynécologique Emotionnelle Thérapie Accompagnement holistique


Marion Soeur-Warain


Emanciper l'intime


Hypnothérapeute certifiée en Hypnose Humaniste, Thérapie Symbolique et HypnoNatal ®


Danse-Thérapie, libération émotionnelle par le mouvement


Transgénérationnel, Constellations Familiales & Systémiques


Auteure "Les routes de la liberté"


Vannes (56) & En ligne


13 vues0 commentaire
bottom of page