Pourquoi ai-je mal durant mes règles ? Les 3 facteurs décisifs

Mis à jour : mars 9

Un mythe dangereux et délétère perdure sur les règles : elles sont douloureuses.


Or, les menstruations sont un process physiologique (entendre ici "normal"), comme la digestion par exemple, et il n'est pas anodin de ressentir des douleurs (ni lorsqu'on digère ni lorsqu'on menstrue).


Si j'ai mal au ventre quand je digère ou durant mon transit, si j'ai mal lorsque j'urine, je vais naturellement m'inquiéter et consulter si cela perdure, n'est-ce pas ? Alors pourquoi nous laisse-t-on croire que cela serait normal de souffrir pendant ses règles et de rester sans solutions en silence ?


Il existe donc des pistes à explorer pour vous soulager.



Voici 3 facteurs favorisant les douleurs pendant la période de menstruation :

- Hormonal

- Bio-mécanique

- Alimentaire


Le facteur hormonal des douleurs menstruelles

Le cycle menstruel est régi par des hormones, et les douleurs menstruelles ou prémenstruelles peuvent survenir lorsqu'il existe un déséquilibre entre l'œstrogène et la progestérone. Le taux d'œstrogène serait supérieur à celui de la progestérone créant des gonflements en interne (des seins, de l'utérus, etc.) et donc des tensions.


Votre foie et votre flore intestinale peuvent aussi être mis en cause dans la régulation des hormones, et donc créer un déséquilibre. Les œstrogènes peuvent aussi se trouver dans notre nourriture et dans notre eau (l'eau du robinet contient les œstrogènes des pilules contraceptives relâchées dans l'urine).


Un rééquilibrage hormonal est possible sur la durée en changeant les habitudes d'alimentation, son mode de contraception, en prenant soin de sa flore intestinale, par exemple. Dans tous les cas, des endocrinologues peuvent vous accompagner dans ce process.


***

A Paris, Dr Marie-France OPRENDEK-ROUDEY m'a été chaudement recommandée par une amie proche.

***



Le facteur bio-mécanique dans les douleurs menstruelles


1. L'utérus est un muscle retenu par des ligaments (il ne flotte pas à l'intérieur de vous, non, non). Si le bassin est un peu tordu ou tendu, trop immobile, il se peut qu'il soit mal vascularisé et donc créer des douleurs.


Comme plusieurs organes dans notre corps, l'utérus est mobile. Il bouge et cela participe à son bon fonctionnement et sa bonne vascularisation. Or, aujourd'hui nous sommes trop assises ! Et ceci ne favorise pas la mobilité de notre utérus.


Pour cela, l'ostéopathe Cappucci Vercellotti qui participe au Sommet "Kiffe ton cycle", préconise de travailler le plus possible debout, ainsi que la position accroupie les deux pieds à plat (talons au sol), par exemple.


La marche et la danse sont aussi de bons moyens de gagner en souplesse, en mobilité et donc de vasculariser votre utérus tout au long de votre cycle, et ainsi diminuer les douleurs !


Consulter un ostéopathe (si possible spécialisé sur les problématiques du féminin), pour rééquilibrer votre bassin, peut également aider.


2. Elle évoque aussi le spasme du col de l'utérus qui peut également favoriser les douleurs. L'utérus se contractant pour évacuer le sang, le col ne s'ouvrirait pas assez pour laisser passer les écoulements. Notamment, s'il des petits ou gros caillots de sang à faire passer, les contractions se font plus intenses, c'est une douleur davantage ressentie en interne.


Dans ce cas précis, les sages-femmes peuvent être d'une bonne aide pour vous guider à relaxer le col de votre utérus. La technique du flux instinctif permet d'avoir une action sur le col, par exemple.


Aussi, pour celles qui ont prévu d'accoucher prochainement ou un jour, celui-ci serait d'une bonne aide et permettrait de grandement diminuer les douleurs liées à cette cause.


3. Sans oublier les douleurs reliées aussi au système digestif qui est impacté par les hormones présentes durant les menstruations. Diarrhées ou constipation, ça peut aussi brasser à ce niveau-là.



Cappucci Vercellotti, ostéopathe, préconise de se booster en vitamine D (cure de soleil ou cure de complément alimentaire), ainsi que le magnésium, l'oméga 3, et consulter votre ostéopathe le jour J si les douleurs sont trop fortes.


***

A Paris, je recommande Dr Clotilde PIDOUX, ostéopathe et sexothérapeute.

***



Le facteur alimentation

Un article entier sera consacré à l'alimentation selon le prisme de la naturopathie !

Publication à venir.


***

Tu souhaites en savoir plus ?

Télécharge l'ebook gratuit qui permet de t'initier à ton cycle,

un bon début pour reconnecter avec ton cycle !

Le prochain atelier en ligne est le 22 avril 2021 !

Les ateliers te permettent d'aller plus loin dans cette démarche

grâce à des exercices ciblés sur chaque phase

et aux partages privilégiés entre femmes.




Marion Soeur-Warain

Hypnothérapeute certifiée en Hypnose Humaniste, Thérapie Symbolique et HypnoNatal ®

Thérapeute Danse Intuitive, l'intelligence du corps en mouvement


Accompagnement des femmes grâce à l'intelligence du cycle féminin

Auteure "Les routes de la liberté" City Ed.


#Intériorité #Emotion #Féminin #Maternité

Femmes Cycliques.

Etre et devenir femme à travers chaque étape de la vie.


Une initiation permanente, cette danse vivante,

qui nous invite à assumer qui nous sommes intensément et profondément.


Fille, sœur, amie, femme, mère, épouse, grand-mère,

complexe, cyclique, changeante, en mouvement constant !

Je vous invite à un voyage au Pays de votre Féminin, unique, puissant, authentique.






91 vues0 commentaire

Marion Soeur-Warain

Hypnothérapeute diplômée par l'IFHE & HypnoNatal de Lise Bartoli

Thérapeute Danse Intuitive, l'intelligence du corps en mouvement

Auteure "Les routes de la liberté"

Vincennes (94) - Saint-Mandé (94) - Montreuil (93) - Paris (75)

Lyon Perrache (69002) - Vernaison - Charly - Millery (69390)

A distance - A domicile - En ligne

©2023 by SKTR. Proudly created with Wix.com

  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
Logo-doctolib-bleu-tr.png