Pourquoi ai-je mal durant mes règles ? Les 3 facteurs décisifs

Mis à jour : mars 9

Un mythe dangereux et délétère perdure sur les règles : elles sont douloureuses.


Or, les menstruations sont un process physiologique (entendre ici "normal"), comme la digestion par exemple, et il n'est pas anodin de ressentir des douleurs (ni lorsqu'on digère ni lorsqu'on menstrue).


Si j'ai mal au ventre quand je digère ou durant mon transit, si j'ai mal lorsque j'urine, je vais naturellement m'inquiéter et consulter si cela perdure, n'est-ce pas ? Alors pourquoi nous laisse-t-on croire que cela serait normal de souffrir pendant ses règles et de rester sans solutions en silence ?


Il existe donc des pistes à explorer pour vous soulager.



Voici 3 facteurs favorisant les douleurs pendant la période de menstruation :

- Hormonal

- Bio-mécanique

- Alimentaire


Le facteur hormonal des douleurs menstruelles

Le cycle menstruel est régi par des hormones, et les douleurs menstruelles ou prémenstruelles peuvent survenir lorsqu'il existe un déséquilibre entre l'œstrogène et la progestérone. Le taux d'œstrogène serait supérieur à celui de la progestérone créant des gonflements en interne (des seins, de l'utérus, etc.) et donc des tensions.


Votre foie et votre flore intestinale peuvent aussi être mis en cause dans la régulation des hormones, et donc créer un déséquilibre. Les œstrogènes peuvent aussi se trouver dans notre nourriture et dans notre eau (l'eau du robinet contient les œstrogènes des pilules contraceptives relâchées dans l'urine).</