top of page

Pourquoi une thérapie peut-être inconfortable ?

Dernière mise à jour : 21 déc. 2022

Généralement quand tu arrives face à ta thérapeute, tu es bien décidée mais aussi bien fatiguée par ce qui te gâche la vie et que tu souhaites voir disparaitre !

Des années de construction intérieure qui représentent les fondations de tes problèmes que tu souhaites changer en commençant ton accompagnement...

Alors quand on commence à toucher au vif du sujet, arf, ça pique ! Ce n'est pas forcément le soulagement et l'apaisement qui sont au rendez-vous des séances, mais au contraire, c'est déstabilisant, confrontant, épuisant, voire parfois c'est pire qu'avant !




repérer les signaux d'inconfort


  1. Tu ressors de la séance chamboulée

  2. Tu en veux à ton thérapeute

  3. Sommeil, appétit, digestion, corps et émotions perturbés

  4. Tu as envie d'arrêter ta thérapie


SE transformer débute par plonger dans tes obscurités


Une thérapie ce n'est pas de la résolution de problème, tu n'es pas une machine à laver défectueuse envoyée au SAV !

En premier lieu et avant tout, c'est mettre de la lumière sur les coulisses de ton être.

C'est reconnecter des endroits déconnectés de toi-même.

C'est se relier à des parties de toi exilées et en souffrance.


Ca demande du courage. Du coeur. S'ouvrir à l'obscurité en soi.


Quand on creuse dans ton for intérieur, on soulève des mécanismes et des émotions qui œuvraient en souterrain depuis tout ce temps, et les ramener à la surface, c'est demandant pour ton système émotionnel qui parfois s'affole et se défend pour garder tout cela dans l'ombre !


1. touchée en plein coeur

L'origine de tes déséquilibres se trouvent le plus souvent au coeur de blessures qui ne souhaitent pas être mises à nues...


Elles sont là depuis longtemps et ont mis en place tout un panel de stratégies pour éviter qu'on les voit ou qu'on les touche de nouveau.



2. FAIRE FACE AUX résistances


Alors dès qu'on commence à plonger dans ces blessures, l'inconscient nous présente son artillerie lourde pour nous inciter à faire demi-tour !

Parce que ça fait trop mal, trop peur, et t'es qui toi avec tes gros sabots pour débarquer ici ?!


Evitement du sujet voire déni, impossibilité d'accéder à l'émotion ou au souvenir, le corps se fige ou s'emballe, c'est normal !


3. changement = inconnu


Un réflexe archaïque : le changement c'est l'inconnu et donc c'est dangereux.


Même si je ne suis pas bien où je suis et comme je suis, au moins je sais à quoi m'attendre.


Je connais le mécanisme, toute ma vie est calquée sur ce modèle depuis bien longtemps.


Si je change que vais-je perdre ? Que vais-je gagner ? Qui vais-je devenir ? C'est quoi les risques ?

4. bénéfices cachés


Oui, j'en ai marre, je veux que ça s'arrête, que ça change et me sentir mieux !


Et en même temps... rien ne persiste sans en percevoir des bénéfices. Si la situation n'était pas avantageuse (inconsciemment), elle n'existerait pas. Être en sécurité émotionnelle, en évitant le "vrai" sujet est souvent l'avantage caché le plus courant et il est légitime.


Une fois que la sécurité émotionnelle est respectée, il est alors possible d'aller plus loin et de passer les barrages de l'inconscient qui s'ouvrent alors pour pouvoir contacter les racines de l'émotion ou du mécanisme bloquant.


5. Le lien de confiance


Si tu perçois une insécurité ou un malaise persistant avec ton thérapeute, je t'invite à en parler avec elle/lui. Comment ton émotion est-elle accueillie ? Comment réagit-il ?


Le vrai lien de confiance, il est là. Dans les réponses de ton thérapeute. Il doit être capable de t'accompagner dans tes doutes quant à son accompagnement sans que tu te sentes jugée ou culpabilisée.


Il ne s'agit pas de rester si tu te sens en danger avec ton thérapeute.


Néanmoins, parfois les signaux d'inconfort se ressemblent entre "inconfort de la thérapie" ou "inconfort du thérapeute".


Cela fera l'objet d'un prochain article, à l'occasion.



Et je fais quoi avec cet inconfort alors ?


  1. Parles-en à ton thérapeute ouvertement

  2. Accueille le fait que ça bouge en toi, c'est bon signe !

  3. Fais confiance au processus qui est parfois déstabilisant

  4. Viens en séance, ce qu'il se passe pour toi désigne exactement de ce que tu es venue changer !


 


Tu rêves de mieux comprendre ton corps de femme et apaiser tes émotions te gâchent la vie ?


Un programme 100% en ligne accessible à vie pour décoder comment tes émotions enfouies s'expriment à travers les déséquilibres de ton cycle menstruel.





 




Marion Soeur-Warain


Je t'aide à faire de tes émotions sur force !


Hypnothérapeute certifiée en Hypnose Humaniste, Thérapie Symbolique et HypnoNatal ®


Thérapeute Danse Intuitive, l'intelligence du corps en mouvement


Auteure "Les routes de la liberté"







Femmes Cycliques.

Etre et devenir femme à travers chaque étape de la vie.


Une initiation permanente, cette danse vivante, qui nous invite à assumer qui nous sommes intensément et profondément.


Fille, sœur, amie, femme, mère, épouse, grand-mère, complexe, cyclique, changeante, en mouvement constant !


Je vous invite à un voyage au Pays de votre Féminin, unique, puissant, authentique.


47 vues0 commentaire

Comments


bottom of page