Hôpital ou Clinique, quels autres choix pour accoucher ?

Mis à jour : 13 mars 2020

Avant d'avoir des amies enceintes, je n'avais jamais, jamais entendu parler de ces multiples autres possibilités pour mettre au monde un enfant. C'est ce qui m'a permis de choisir ce qui était le plus juste et approprié pour moi. Il me semble alors important de faire un état des lieux sur ces alternatives, pour choisir en toute liberté.


Je vais vous partager 4 autres options, celles dont j'ai entendu parler. Peut-être qu'il en existe d'autres, et je serai ravie de les découvrir dans vos commentaires :)


Pour chaque option, il y a des critères à remplir pour garantir la sécurité optimale de l'enfant et de la maman (en général, pas de grossesse gémellaire, la tête du bébé positionnée en bas, pas de grossesse pathologique, pas de naissance prématurée, etc.).


Pour chacune des options ci-dessous, le papa a une place primordiale. Il est mobilisé et sollicité pendant tout le suivi de grossesse et pendant l'accouchement.


1. Plateau technique

Dans la structure de l’hôpital mais accouchée par votre sage-femme personnelle seulement

Cette option permet de concilier plusieurs besoins et options :

  • Etre dans l'enceinte d'un hôpital avec une accessibilité immédiate à toutes les interventions et tout le personnel soignant habituel, si besoin

  • Etre accouchée en étant avec votre sage-femme : celle qui vous a suivi tout le long de votre grossesse, rien que pour vous - et personne d'autre n'intervient ou n'entre dans la salle d'accouchement (sauf nécessité). Intimité assurée !

  • Accouchement physiologique et respectueux (le moins d'intervention médicale possible, on laisse faire le corps qui sait faire) : la plupart des sages-femmes qui font les accouchements en plateau technique sont formées à une approche physiologique où vous pourrez choisir avec elle les meilleurs possibilités d'accouchement pour votre enfant et vous-même - dans la limite de ce qui est réalisable le jour J bien sûr ! (liberté de position d'accouchement, laisser le cordon battre avant de couper, pas d'hormones de synthèse, pas d'épisio abusive, etc.)

  • LA grande question que je me posais : Est-ce possible de faire une péridurale si quand même c'est trop difficile ? OUI ! Ouf !

Comme pour les autres options, vous avez rendez-vous à l’hôpital durant votre grossesse (2 rendez-vous il me semble) pour rencontrer les équipes, l'anesthésiste, le gynécologue de l’hôpital. Si vous avez finalement besoin de leur intervention le jour J, votre dossier est prêt !


Pour cette option, il faut vous renseigner sur les hôpitaux proposant le plateau technique près de chez vous. Puis, de trouver les sages-femmes libérales qui exercent dans ce plateau technique, et prendre rendez-vous rapidement car elles ne suivent que quelques femmes par mois, pour être certaines de pouvoir être présente le jour J.