Notre projet de naissance : co-créer la naissance de son bébé avec le personnel médical

Depuis quelques années, les futurs parents sont invités à réfléchir, s'informer et renseigner la maternité et le personnel médical sur la façon dont ils souhaiteraient vivre la naissance de leur enfant.


Le projet de naissance - sous forme de lettre - est alors transmis, voire lu, à la maternité qui pourra en prendre compte. Aujourd'hui, j'entends beaucoup de retours positifs quant au respect des souhaits évoqués dans le projet de naissance.


Ceci permet de se renseigner en amont sur toutes les éventualités qui existent en tant que futurs parents quant à la naissance de son enfant, et devenir pleinement acteurs de l'accouchement.




Pour notre part, nous avons choisi la maternité de Givors à côté de chez nous (69) qui a très bonne réputation sur l'accouchement et la naissance physiologiques. En plus, d'avoir fait ce choix, nous nous sommes engagés dans un accompagnement global avec accouchement en plateau technique (accoucher avec ma sage-femme libérale qui nous suit depuis le début de la grossesse).


Par conséquent, depuis quelques mois nous co-construisons notre projet de naissance lors de nos rendez-vous avec elle.


Pendant ce processus, nous avons appris plusieurs points essentiels à prendre en compte pour nous :


  • D'abord, nous avons le CHOIX de refuser TOUTES pratiques médicales.

Pendant longtemps, j'ai pensé que nous étions obligés de réaliser les examens, les analyses, les actes médicaux, car on ne m'a jamais donné réellement le choix dans ce domaine de ma vie. Et que simplement "c'est comme ça que ça se passe".


Ceci crée une dépendance, une ignorance et une attitude passive quant à ma santé, à ma grossesse, à mon futur accouchement et certainement à mon futur rôle de parent.

Dans cette alliance entre nous - futurs parents - et notre sage-femme, il a été important de remettre les définitions et les limites entre les actes "conseillés" et "déconseillés".